Infirmant diabète

Inverser le diabète n'est pas un exploit impossible tant que vous avez la motivation réelle pour elle, et comment beaucoup d'efforts, vous êtes prêt à mettre en. L'article consiste à inverser cette maladie dégénérative qui autrement aurait pu être évitée. Le diabète est tellement répandue et familière que nous connaissons tous quelqu'un qui a elle - que ce soit un membre de la famille ou un ami ou un collègue. C'est l'un de la maladie où l'administration médicale semble non à ont tout intérêt à ce durcissement. Diabète a causé plus de 45 % des décès dans le monde entier, tant que cette maladie n'est qu'effectivement la croissance démographique restrictions dans le premiers pays du monde. À l'aube du XXe siècle, diabète a même envisagé une curiosité médicale étant donnée son caractère rare et l'impossibilité pour guérir.



À ce jour, il est rien encore découvert qui guérira diabète, bien qu'il existe des traitements actuels d'atténuer les effets néfastes et d'aider les patients à essayer de vivre leur vie un peu plus confortablement. Il existe des cas où les traitements ne font pas bien, bien qu'il y en a d'autres qui s'appuient sur la dépendance de l'insuline. Il existe également des autres formes de traitement avec quelque peu atténuer les symptômes et les dommages sur les reins, le foie, la vision et sur le système nerveux, hormis la dépendance de l'insuline.



Il y a les patients diabétiques qui ne peuvent produire leur propre insuline où l'injection d'insuline est très nécessaire à la survie. 1Diabetes de type indique que le corps détruit quelle que soit l'insuline est produite, et beaucoup de gens meurent prématurément si non fourni une injection d'insuline en heures.



Il y a des cellules minuscules qui transportent l'insuline qui sont appelées îlots et il y a sur les études en cours vérifier si les îlots de donneur peuvent guérir finalement cette maladie redoutée de long qui a perplexes les esprits médicales pour la période la plus longue. Il y a des études en Nouvelle-Zélande qui a évalué les patients seulement 2. Le test n'a pas conclu une véritable cure à la fin du diabète, bien que la limite de l'étude était que, les îlots transplantés ont été moindre que ce qui était nécessaire - donc présentant la possibilité que la transplantation d'îlots pourrait servir effectivement un remède.



Bien qu'en septembre 2006, les études qui ont été publiés dans le New England Journal of Medicine a suggéré une recherche plus détaillée sur la transplantation d'îlots. L'essai a été effectué de façon que les îlots proviennent de donneurs décédés de humaines et que ces tests ont été effectués dans beaucoup d'endroits dans le monde entier sur 36 personnes. Par conséquent, plus de 40 % vivaient indépendamment de l'insuline, tandis que 28 % avaient un petit nombre d'îlots de fonctionnement, mais ont réussi à réduire leur dépendance de l'insuline. Cinq personnes ont pu vivre avec succès indépendant de l'insuline, deux ans après que l'étude a été menée. Cela peut ne pas être une étape importante, mais il peut être conclu que transplantation d'îlots peut réduire considérablement la dépendance d'un patient à l'insuline. La recherche, n'a cependant pas été administrée aux patients atteints de diabète de Type 2.

Tidak ada komentar:

Poskan Komentar